×

"Dior/Lindbergh", le dernier projet du photographe pour la maison de l'avenue Montaigne

Veröffentlicht am
today 13.11.2019
Lesedauer
access_time 3 Minuten
Teilen
Herunterladen
Artikel herunterladen
Drucken
Drucken
Textgröße
aA+ aA-

Les modèles historiques de Dior shootés en noir et blanc dans les rues du New York d’aujourd’hui. Des images aussi belles qu’irréelles, donnant chair à de superbes créations du passé, que l’on ne voit d’habitude que figées dans les musées. Ce projet fou, le célèbre photographe Peter Lindbergh, décédé le 3 septembre 2019 à l'âge de 74 ans, avait pu le réaliser l’an dernier avec la complicité de la maison de luxe française. Le résultat ? Un album de superbes photos publié par les éditions Taschen et disponible à compter de ce mois-ci en librairie au prix de 150 euros.
 

Alek Wek en tailleur Bar dans les rues de New York - © Peter Lindbergh


Dior/Lindbergh, cette dernière publication consacrée au travail de l'artiste allemand se compose de deux volumes : le premier, intitulé "New York", est consacré au projet new-yorkais ; le deuxième, "Archives" réunit plus de 100 photos réalisées par Peter Lindbergh pour Dior, qui ont été publiées sur les plus grands magazines de mode, dont Vogue, Vanity Fair et Harper’s Bazaar, au cours de ses 30 années de carrière. Trois décennies au cours desquelles il est devenu "l’un des plus proches collaborateurs de la maison", souligne cette dernière dans un communiqué.
  
L'usage du noir et blanc domine, mais la couleur apparaît également ici et là dans l’un et l’autre album. Celui consacré à New York est particulièrement touchant et intéressant car il met en lumière une vision de la mode vivante et contemporaine, dépoussiérant sans effort les vieux modèles de Dior, tout en leur offrant l’éternité. Pour aider le photographe à réaliser ce "rêve aussi extravagant qu’extraordinaire", la griffe a fait voyager outre-Atlantique un convoi exceptionnel de plus de 80 modèles issus de ses archives.

La touche et le talent du photographe ont fait le reste. Durant ce "street shooting", qui s’est déroulé autour de Times Square en octobre 2018, ce dernier a invité les mannequins à se mêler à la foule et à l’atmosphère effervescente de New York. "Réveillez-vous ! Sortez dans le monde fou d’aujourd’hui et voyons ce qui arrive", a-t-il ainsi lancé à Karen Elson, Saskia de Brauw, Carolyn Murphy, Amber Valletta et autre Sasha Pivovarova, tel que le rapporte la griffe.
 

Un autre modèle Dior capturé par le photographe - © Peter Lindbergh


Du célèbre tailleur Bar dessiné par Christian Dior en 1947 et porté avec une élégante insouciance par la top anglo-soudanaise Alek Wek dans les rues de New York aux modèles de Raf Simons ou Maria Grazia Chiuri, 70 ans de Dior sont restitués dans ces pages, comme captés dans l’air du vent, à travers une sélection des modèles haute couture les plus emblématiques de la maison réalisés par les sept directeurs artistiques qui se sont succédé dans ses ateliers.

Kiki Willems porte tour à tour une robe courte signée Marc Bohan et un modèle long en taffetas conçu par Yves Saint Laurent. Une robe du soir version Gianfranco Ferré donne une allure de femme fatale à Irina Shayk adossée à une vitrine, tandis que Freja Beha traverse comme si de rien n’était le chaos d’une avenue dans une tenue bustier transparente imaginée par John Galliano en 2005. 

Copyright © 2019 FashionNetwork.com Alle Rechte vorbehalten.